Quel avenir pour Nice-Matin ?

La stratégie erratique de son actionnaire, le belge Nethys, spécialisé dans l'énergie, continue d'inquiéter le personnel du groupe Nice-Matin. Actionnaire minoritaire depuis 2015 via sa filiale Avenir développement, Nethys est censé passer à 51% début 2019 et prendre ainsi le contrôle des trois quotidiens du sud de la France, Nice-Matin, Var-Matin et Monaco-Matin. Ce scénario pourrait être toutefois mis à mal après les déclarations publiques au printemps d'un des dirigeants de Publifin sur la radio belge RTBF. Le vice-président de la maison mère de Nethys, en proie à une affaire de pots-de-vin, avait appelé sa filiale à renoncer à ses diversifications sur la Riviera française. Pleins feux sur un Meccano compliqué qui pourrait replacer Nice-Matin au milieu du gué.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus