Municipales 2020 : alliances et trahisons

Municipales 2020 : alliances et trahisons

Test électoral dans les grandes villes pour La République en marche (LREM), les municipales rebattent les jeux d'alliances entre états-majors à deux ans de la présidentielle. Faute de maillage territorial, le parti d'Emmanuel Macron débauche ses têtes d'affiche dans les partis traditionnels. De leurs côtés, le Parti socialiste (PS) et Les Républicains (LR), affaiblis par la défection de plusieurs figures locales, cherchent à remobiliser leur socle électoral, tandis que le Rassemblement national (RN) se tient en embuscade dans le Nord et le Sud-Est.

L'écologiste Michèle Rubirola, candidates aux municipales à Marseille.

Les troupes de Michèle Rubirola pour faire basculer Marseille à gauche 

La tête de liste du Printemps marseillais, Michèle Rubirola, doit mener d'âpres négociations avec ses partenaires de gauche pour tenter de ravir la ville à la droite en cas de second tour en juin. La militante écologiste, qui crée la surprise en arrivant en tête du premier tour, s'appuie sur des profils issus de la société civile et des politiques locaux en rupture de ban avec leur parti. [...]

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus