feuilleton
Du Louvre Abu Dhabi à Al-Ula, les coulisses de la diplomatie culturelle
Le président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi, Mohamed al-Mubarak, et le président français Emmanuel Macron lors de l'inauguration du Louvre Abu Dhabi, en 2017. © Ludovic Marin/Reuters

Du Louvre Abu Dhabi à Al-Ula, les coulisses de la diplomatie culturelle

Emmanuel Macron s'engage personnellement dans la diplomatie des musées, tenant la bride courte aux grands directeurs de la Rue de Valois comme aux ambassadeurs du Quai d'Orsay. Le financement de la culture, la prospérité des industries culturelles et quelques grands contrats en guise de contrepartie sont en jeu. Pour les grands corps de l'Etat, mais aussi pour les mécènes, à Paris comme en province, l'art et le patrimoine sont devenus des vecteurs d'influence internationaux. Du projet patrimonial d'Al-Ula au Louvre Abu Dhabi, en passant par le Musée des rois du Danhomè au Bénin, La Lettre A enquête sur les dessous de cette diplomatie muséale émergente.

Le président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi, Mohamed al-Mubarak, et le président français Emmanuel Macron lors de l'inauguration du Louvre Abu Dhabi, en 2017. © Ludovic Marin/Reuters

Restez informé sur ce thème

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !