France télévisions : une mue numérique sans précédent

Le groupe d'audiovisuel public France télévisions est engagé dans un grand projet de transformation numérique ainsi que dans un plan de suppressions de postes sur quatre ans. Un grand lifting qui augure d'une année 2019 tumultueuse.

Delphine Ernotte, PDG de France télévisions, veut que l'offre numérique du groupe se décline à partir de cette année en quatre marques uniquement : France.tv, qui regrouperait toute la vidéo ; Franceinfo, qui serait la plateforme d'information commune rassemblant l'info générale et politique, le sport et la culture ; ainsi que deux marques dédiées, l'une à la jeunesse et l'autre à l'éducation. Ce chantier de transformation devra en outre être mené dans un contexte social difficile, celui d'une rupture conventionnelle collective, en cours de négociation, susceptible de générer la suppression de 2 000 postes d'ici quatre ans.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus