feuilleton

Diplomatie économique : Bercy et le Quai d'Orsay à couteaux tirés

Depuis l'OPA menée par Laurent Fabius sur le commerce extérieur et le tourisme, passés de la tutelle de Bercy à celle du Quai d'Orsay en 2012, les services en charge de la diplomatie économique tentent chacun de conserver leur pré carré à l'international. De la montée en puissance de Business France aux déboires d'Expertise France, en passant par la place des conseillers économiques dans les ambassades et les négociations multilatérales, la coopération entre Direction générale du Trésor et Direction des entreprises, de l'économie internationale et de la promotion du tourisme (DEEIT) est mise à rude épreuve. Dans un contexte de déficit de la balance commerciale, La Lettre A suit au jour le jour ces rivalités entre Bercy et le ministère des affaires étrangères, tous deux chargés de rétablir l'attractivité française, au moment où le ministère de la défense s'autonomise sur la diplomatie des grands contrats.

Événement Exécutif 22/11/2018
Rémy Rioux, directeur de l'AFD, est la cible des députés qui dénoncent leur manque de contrôle sur l'Agence.
Rémy Rioux, directeur de l'AFD, est la cible des députés qui dénoncent leur manque de contrôle sur l'Agence. © Denis/REA

AFD : quand les marcheurs ciblent Rémy Rioux et sa "gouvernance élyséenne" 

Le torchon brûle entre les députés de la majorité et la banque de développement. La présentation du contrat d'objectifs et de moyens a été sévèrement critiquée à l'Assemblée, occasionnant un grand déballage contre la gouvernance d'une agence en roue libre sur le plan politique. [...]

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !