Le retour en présentiel passe mal au groupe Les Echos-Le Parisien

La totalité des organisations syndicales des Échos et du Parisien s'oppose au retour, à raison de trois jours au moins par semaine, des 1400 salariés à partir du 1er juillet. Pierre Louette, PDG du groupe détenu par LVMH, doit gérer cette levée de boucliers avec l'appui de la DRH, Blandine Langlois. [...] (316 mots)
Edition du 17/06/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

A lire aussi

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !