Avec

Enquête 15/10/2018

Reworld va-t-il imposer son modèle de "journaux sans journalistes" chez Mondadori ?

En moins de six ans, Reworld Media est devenu un groupe de presse florissant (Be, Marie France, Auto-moto), en remplaçant les journalistes par des sous-traitants sans carte de presse. Une recette que l'entreprise s'apprête à appliquer chez Mondadori France, dont elle finalise le rachat.
Reworld Media s'appuie sur des magazines papier, une diffusion numérique massive et un marketing digital agressif.
Reworld Media s'appuie sur des magazines papier, une diffusion numérique massive et un marketing digital agressif. ©La Lettre A
En moins de six ans, Reworld Media est devenu un groupe de presse florissant (Be, Marie France, Auto-moto), en remplaçant les journalistes par des sous-traitants sans carte de presse. Une recette que l'entreprise s'apprête à appliquer chez Mondadori France, dont elle finalise le rachat.
L'accès à l'article (1327 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus