Avec

17/09/2018

Paris turf parie sur la techno pour se vendre (enfin) en 2020

Le leader français des médias hippiques taille drastiquement dans son portefeuille de journaux et misera sur les objets connectés en 2019. Objectif des actionnaires, Jacques-Henri Eyraud et Jean-Claude Seroul, réaliser leurs actifs après une première tentative de cession avortée au premier semestre.
L'accès à l'article (446 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus