Avec

Groupes 03/07/2018

Comment Yves Bougon va-t-il redresser les comptes de Vanity Fair, Glamour et GQ ?

Entré en fonctions le 7 mai, le nouveau PDG de la filiale française du groupe américain Condé Nast (Vanity Fair, GQ, Glamour, etc.) doit repenser toute l'organisation interne, annoncée par son prédécesseur pour janvier 2018, puis abandonnée au bout de quelques mois.
L'accès à l'article (295 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus