Avec

Enquête 24/09/2018

Wibbitz, Wochit et PlayPlay : quand les vidéos sans journalistes font rêver le capital-risque

Le marché de l'info vidéo automatisée explose et attire les investisseurs, qui jouent des coudes pour s'imposer et parient sur la généralisation de cette technologie appliquée au journalisme.
Les trois startups spécialisées dans la création automatisée de vidéos ont su lever des fonds tant auprès d'investisseurs spécialisés que de grands médias.
Les trois startups spécialisées dans la création automatisée de vidéos ont su lever des fonds tant auprès d'investisseurs spécialisés que de grands médias. ©La Lettre A
Le marché de l'info vidéo automatisée explose et attire les investisseurs, qui jouent des coudes pour s'imposer et parient sur la généralisation de cette technologie appliquée au journalisme.
L'accès à l'article (1177 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus