Enquête Transports Document 08/10/2018

Comment Paris tente d'éviter aux ports français d'essuyer une tempête post-Brexit

En catastrophe, le gouvernement, aiguillonné par le lobby de la filière maritime, actionne ses relais européens pour éviter que le ravitaillement de l'Irlande post-Brexit ne profite qu'aux ports néerlandais et belges, comme l'a décrété Bruxelles.
En cas de Brexit sans accord, ne pas être écarté des liaisons avec Dublin est capital pour les ports français.
En cas de Brexit sans accord, ne pas être écarté des liaisons avec Dublin est capital pour les ports français. ©Reuters
En catastrophe, le gouvernement, aiguillonné par le lobby de la filière maritime, actionne ses relais européens pour éviter que le ravitaillement de l'Irlande post-Brexit ne profite qu'aux ports néerlandais et belges, comme l'a décrété Bruxelles.
Document exclusif

Courrier d'Elisabeth Borne à la commissaire européenne Violeta Bulc soulignant l'importance des ports français dans les échanges avec l'Irlande

Document exclusif

Note des autorités françaises à la Commission européenne sur le réalignement du corridor mer du Nord-Méditerranée

L'accès à l'article (1565 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus