Événement 04/09/2018

Loi Pacte : Le foncier dans la privatisation d'ADP, une question foncièrement ambiguë

Le projet de loi pour la croissance des entreprises reste flou sur la grille de valorisation du foncier de Groupe ADP. C'est pourtant un des paramètres-clé du calcul du dédommagement dû à l'exploitant aéroportuaire, et donc à ses actionnaires, entre 2019 et 2089, à l'issue de la concession.
L'accès à l'article (615 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 9,40 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Loi Pacte : les gagnants et les perdants du texte Le Maire

Je lis ce feuilleton

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises Transports 01/02/2018

Trous d'air et turbulences sur la privatisation de Groupe ADP 

La privatisation de Groupe ADP, valorisé à 16,2 milliards d'euros, est en haut de la pile des dossiers confiés à Cedric O, conseiller participations publiques et économie numérique à l'Elysée, et Jimmy Brun, ?son homologue sur les sujets transports à Matignon et au Château. Avec l'abandon de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes et la présentation d'un premier jet du projet de loi PACTE (Plan d'action [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus