Transports 31/08/2017

eJust, remède anti-grogne de la SNCF ?

En adoptant en juillet la plateforme d'arbitrage créée par l'avocat Amiel Feldman, la SNCF espère se protéger des procès des usagers mécontents du rail.
L'accès à l'article (255 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A Je découvre les offres

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus