Transports 06/04/2017

CAF et Siemens face à la ligne Maginot d'Alstom

La poussée de patriotisme économique autour d'Alstom oblige CAF et Siemens à revoir leur stratégie de développement sur le marché ferroviaire.
L'accès à l'article (220 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises 11/06/2015

SNCF : Alstom et Bombardier aiguillonnés par Siemens et CAF

Face aux propositions du récent rapport présenté par Philippe Duron sur l'avenir des trains d'équilibre du territoire (TET), Alstom et Bombardier ont tout intérêt à faire front commun. Car les conclusions du député PS du Calvados risquent de mettre à mal leur duopole historique de constructeurs ferroviaires en France. Union sacrée - En suggérant de mettre fin aux "contrats du siècle" qui assuraien [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus