Événement

Devant la justice californienne, la start-up Vade Secure marque des points face à Proofpoint

Le patron de Vade Secure, Georges Lotigier (à droite, au second plan), au cours de la visite du secrétaire d'Etat à la transition numérique Cédric O (à droite, au premier plan) dans les locaux de l'entreprise, en 2019.
Le patron de Vade Secure, Georges Lotigier (à droite, au second plan), au cours de la visite du secrétaire d'Etat à la transition numérique Cédric O (à droite, au premier plan) dans les locaux de l'entreprise, en 2019. © Twitter/@cedric_o
Déjà condamnée à payer 14 millions de dollars, la start-up française Vade Secure tente d'éviter une seconde sanction financière face à Proofpoint qui lui réclame 29 millions de dollars de plus. Lors de l'audience du 29 octobre, la juge du tribunal de San Francisco a fait part de ses doutes sur le montant de l'indemnisation obtenue par le leader mondial de la cybersécurité. [...] (386 mots)
Edition du 10/11/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !