18/12/2018

Dinsic : Nadi Bou Hanna fait place (presque) nette dans ses anciennes sociétés

Pour éviter les conflits d'intérêts, le nouveau pilote de la direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'Etat a dû suivre les recommandations de la HATVP, et procéder à des modifications dans la gouvernance et le capital des sociétés qu'il détenait.
L'accès à la totalité de l'article (392 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus