05/11/2018

Nokia France évitera-t-il les mauvaises ondes du plan Nirvana ?

Les salariés français de l'équipementier télécoms finlandais craignent que le nouveau plan d'austérité de 700 millions d'euros, annoncé le 25 octobre par le PDG Rajeev Suri, s'accompagne de coupes dans les effectifs implantés dans les pays dits "high costs" dont fait partie l'Hexagone.
L'accès à l'article (445 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises Tech et Télécoms 01/03/2018

Comment le PDG de Nokia a hypnotisé Macron sur l'emploi 

C'est le 9 mars qu'aura lieu, sous l'égide de Bercy, la rencontre de suivi autour du PSE annoncé en septembre par Nokia France, le deuxième depuis que le finlandais a racheté l'ex-Alcatel-Lucent (LLA nº1810). Ouvert par Benjamin Griveaux, ex-secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie, le bal des réunions est désormais placé sous la baguette de Delphine Gény-Stephann, qui a pris la relève à [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus