Comment Bercy a géré à huis clos la vente des semi-conducteurs Linxens au chinois Tsinghua

Bien que fabricant de semi-conducteurs, Linxens n'a pas été estimé comme stratégique par Bercy, qui a autorisé son rachat par le chinois Tsinghua cet été. La création de la délégation parlementaire à la sécurité économique, prévue dans la loi Pacte, va bientôt obliger le gouvernement à justifier ses arguments lors de ce type d'opération.
La fabriquant de semi-conducteur Linxens bat pavillon chinois depuis l'été 2018.
La fabriquant de semi-conducteur Linxens bat pavillon chinois depuis l'été 2018.
Bien que fabricant de semi-conducteurs, Linxens n'a pas été estimé comme stratégique par Bercy, qui a autorisé son rachat par le chinois Tsinghua cet été. La création de la délégation parlementaire à la sécurité économique, prévue dans la loi Pacte, va bientôt obliger le gouvernement à justifier ses arguments lors de ce type d'opération.
L'accès à l'article (1399 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus