Nucléaire : Jean-Luc Alexandre, le start-upper qui veut exporter des microréacteurs dans des conteneurs

Jean-Luc Alexandre (Naarea) et Stéphane Aubarbier (Assystem) signent le 2 décembre un accord de partenariat au World Nuclear Exhibition.
Jean-Luc Alexandre (Naarea) et Stéphane Aubarbier (Assystem) signent le 2 décembre un accord de partenariat au World Nuclear Exhibition. © Twitter/@JLANAAREA
Parmi les start-ups qui s'apprêtent à faire une entrée fracassante dans le développement de l'énergie nucléaire, Naarea promet une technologie disruptive, un modèle économique innovant et un financement privé. Les deux ingénieurs, Jean-Luc Alexandre et Ivan Gavriloff, qui l'ont lancé fin 2021, clament vouloir produire un premier microréacteur d'ici à peine... cinq ans. [...] (2017 mots)
Edition du 12/01/2022 Lecture 9 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !