31/01/2019

CEA : quand l'exécutif fait le choix d'un haut-commissaire au profil post-nucléaire

La désignation de Patrick Landais comme haut-commissaire à l'énergie atomique renforce le poids des anciens de l'Agence nationale des déchets radioactifs au sein du Commissariat à l'énergie atomique. Elle signe en creux les intentions de l'exécutif sur la trajectoire de l'organisme.
L'accès à la totalité de l'article (532 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Quel avenir pour le CEA ?

Je lis ce feuilleton

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus