OFFRE SPECIALE: -20% SUR VOTRE ABONNEMENT À LA LETTRE A
S'ABONNER

Futuren : le marchand de vent d'EDF EN plombé par son passé

Avec le rachat de Futuren (ex-Théolia), la filiale énergies nouvelles d'EDF a investi dans un acteur supposé prometteur de l'éolien. Or, ce dossier implique un hedge fund australien, un homme d'affaires belge sulfureux et une opération de titrisation entre le Luxembourg, le Delaware et l'Irlande.
EDF énergies nouvelles a pris, en juillet 2017, une participation majoritaire dans Futuren, opérateur de projets éoliens.
EDF énergies nouvelles a pris, en juillet 2017, une participation majoritaire dans Futuren, opérateur de projets éoliens. ©df
Avec le rachat de Futuren (ex-Théolia), la filiale énergies nouvelles d'EDF a investi dans un acteur supposé prometteur de l'éolien. Or, ce dossier implique un hedge fund australien, un homme d'affaires belge sulfureux et une opération de titrisation entre le Luxembourg, le Delaware et l'Irlande.
L'accès à l'article (1318 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus