08/03/2018

Réorganisation laborieuse au sein d'un CEA instable

Le second volet de la refonte des fonctions support intervient alors que le pilotage de l'établissement est paralysé par la succession de l'administrateur général.
L'accès à l'article (263 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Quel avenir pour le CEA ?

Je lis ce feuilleton

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises Energie et Environnement 15/02/2018

CEA : science ou finance, le dilemme de Macron 

L'administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), Daniel Verwaerde, a un répit jusqu'au 29 avril. Candidat à sa propre succession, celui qui pilote désormais l'organisme à titre intérimaire fait face à des concurrents internes et externes n'ayant pas dit leur dernier mot. Le choix, qui reviendra à l'Elysée, signera la voie qu'Emmanuel Macron entend a [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus