Comme prévu, GE taille dans ses activités hydro

Ainsi que l'avait annoncé la Lettre A en avril, c'est un dégraissage sévère que GE réserve à ses activités hydrauliques en France. En vue d'une cession ?
L'accès à l'article (322 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises Energie et Environnement 07/09/2017

GE Hydro : dernière étape avant la vente ?

Les activités hydrauliques d'Alstom, vendues fin 2015 à General Electric (GE), sont soumises depuis l'été à de sévères coupes d'effectifs ainsi que l'avait anticipé la Lettre A dès avril (LLA nº1772). Cet écrémage pourrait être une étape avant la cession pure et simple de l'activité à un concurrent. Coactionnaire de l'entité concernée, Alstom joue un rôle ambigu dans la stratégie du groupe américa [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus