22/08/2018

Quand Thales oblige ses salariés à jouer les "Monsieur Propre"

Pour diminuer le coût de son contrat de facility management avec Vinci, Thales a choisi de réduire certaines prestations de nettoyage et de les faire exécuter par ses collaborateurs.
L'accès à l'article (427 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus