08/03/2018

ArianeGroup marche sur des œufs

La réorganisation en cours et les enquêtes lancées après l'erreur de trajectoire d'Ariane 5, le 24 janvier, mettent les salariés du groupe sur des charbons ardents.
L'accès à la totalité de l'article (214 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Entreprises 27/08/2015

Airbus et Safran sous la double pression de l'ESA et de SpaceX 

L'agenda déjà bien chargé du PDG d'Airbus Safran Launchers (ASL) risque de s'alourdir un peu plus dans les prochains mois. Alain Charmeau va devoir surveiller de près les progrès de l'américain SpaceX sur le dossier du lanceur réutilisable, future rupture technologique décisive pour la filière, et tenter d'amadouer Johann-Dietrich Wörner, la vigie de Berlin nommée à la tête de l'Agence spatiale européenne (ESA) le 1er juillet. [...]

Événement Entreprises 18/09/2014

Ariane 6, la carte industrielle se précise 

Le secteur spatial européen vient de finaliser la feuille de route industrielle du futur lanceur Ariane 6. Objectif : juguler l'avancée de l'américain SpaceX. Qui fera quoi ? - L'information n'a pas encore filtré mais l'Agence spatiale européenne (ESA), la direction des lanceurs du Centre national d'études spatiales (CNES) et les principaux industriels concernés, Airbus Group et Safran en tête, viennent de décider qui fabriquera les éléments clés du futur lanceur [. [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus