Le projet de rachat de DGM par le cabinet d'intelligence économique fondé par Matthieu Creux est en état de mort cérébrale. Le rétrécissement du portefeuille clients de Michel Calzaroni et Christian d'Oléon rend difficile l'estimation de l'agence de communication. Le départ de Sylvain Fort vient ajouter du sable dans les rouages. [...] (504 mots)
Edition du 13/05/2022 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !