21/12/2018

Pourquoi le suisse Kronoz demande 63 millions € à Gemalto

Spécialisé dans les montres intelligentes, Kronoz a saisi, mi-novembre, le tribunal de commerce de Paris pour un différend commercial ayant trait à un lot défaillant de 250 000 puces fourni par Gemalto. Le préjudice est estimé à 63 millions € par la start-up suisse.
L'accès à l'article (326 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

OPA de Gemalto par Thales, une fusion à réaction (prolongée)

Je lis ce feuilleton

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus