Ciblage électoral : comment Macron a utilisé des fichiers d'adresses pendant la présidentielle

Les équipes d'Emmanuel Macron ont eu recours à des achats de données pour cibler des catégories de population avant le premier tour. La question du ciblage électoral a agité la garde rapprochée du candidat tant sur le choix des prestataires que sur la méthode à utiliser.
Après avoir étudié la location de fichier, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a opté pour de l'envoi de courrier et du phoning.
Après avoir étudié la location de fichier, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a opté pour de l'envoi de courrier et du phoning. ©Reuters
Les équipes d'Emmanuel Macron ont eu recours à des achats de données pour cibler des catégories de population avant le premier tour. La question du ciblage électoral a agité la garde rapprochée du candidat tant sur le choix des prestataires que sur la méthode à utiliser.
L'accès à l'article (1264 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Action publique Partis et Elections 06/04/2017

Campagne 2017 : le business plan des sondeurs

Côté cour, les instituts de sondage font exploser le compteur des enquêtes d'opinion pour la présidentielle, avec pas moins de 133 publications en mars dans les médias. Côté jardin, les sondeurs jouent les conseillers de l'ombre en multipliant les entrées auprès des candidats et des partis, notamment celui d'Emmanuel Macron, pour les alimenter d'études qualitatives (tests de slogans, de discours). [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus