Pour contrecarrer les dispositions sur les avocats contenues dans la loi Dupond-Moretti, les représentants des magistrats ont multiplié les contributions extérieures. Les cabinets d'avocats d'affaires ont pour leur part tenté d'étendre un peu plus leur protection. En vain, puisque les Sages n'ont finalement étudié aucun article du texte. [...] (489 mots)
Edition du 22/12/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est gratuit

Créez un compte pour lire la suite

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !