16/10/2018

Les majors du tabac voient leur budget d'influence partir en fumée

Particulièrement ciblés par la loi sur la transparence de 2016, les cigarettiers, à l'instar de Philip Morris ou de British American Tobacco, diminuent officiellement leurs dépenses d'influence deux ans après la mise en place du registre par le ministère de la santé.
L'accès à l'article (556 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Action publique Lobbying 22/02/2018

Tabac : entre Bruxelles et Paris, Sicpa et Inexto bataillent sur la traçabilité 

La directive sur la traçabilité des cigarettes qui entrera en vigueur le 20 mai 2019 mobilise les plus gros budgets de lobbying à Bruxelles et Strasbourg (LLA nº1753). Aux centaines de lobbyistes de British American Tobacco (BAT), Philip Morris (PMI) et Japan Tobacco International (JTI) déjà actifs, se greffent plusieurs dizaines d'autres représentants du secteur de l'authentification, tandis que [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus