Une proposition de modification du code de procédure civile pourrait contraindre les robes noires à produire une synthèse de leurs écritures en 1 000 mots. Une note en ce sens de l'administration du ministère de la justice, datée du 27 août, suscite une bronca dans la profession. [...] (528 mots)
Edition du 30/09/2021 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !