Événement 22/11/2018

AFD : quand les marcheurs ciblent Rémy Rioux et sa "gouvernance élyséenne"

Rémy Rioux, directeur de l'AFD, est la cible des députés qui dénoncent leur manque de contrôle sur l'Agence.
Rémy Rioux, directeur de l'AFD, est la cible des députés qui dénoncent leur manque de contrôle sur l'Agence. ©Denis/REA
Le torchon brûle entre les députés de la majorité et la banque de développement. La présentation du contrat d'objectifs et de moyens a été sévèrement critiquée à l'Assemblée, occasionnant un grand déballage contre la gouvernance d'une agence en roue libre sur le plan politique.
L'accès à l'article (643 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 9,40 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Diplomatie économique : Bercy et le Quai d'Orsay à couteaux tirés

Je lis ce feuilleton

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus