03/01/2019

Les conditions de privatisation de l'aéroport de Nice font débat

Alors que le gouvernement prépare la cession de Groupe ADP, autorisée par la loi Pacte sur laquelle le Sénat doit voter, les conditions de la privatisation de l'aéroport de Nice, dont l'Etat a cédé 60% en 2016, sont attaquées de toutes parts.
L'accès à l'article (430 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus