24/04/2018

Hidalgo se tourne vers la Banque interaméricaine de développement pour doper sa com' à l'international

La mise en place d'un partenariat avec la Banque interaméricaine de développement témoigne de la volonté d'Anne Hidalgo d'exister sur la scène internationale, avant la tenue des JO en 2024.
La mise en place d'un partenariat avec la Banque interaméricaine de développement témoigne de la volonté d'Anne Hidalgo d'exister sur la scène internationale, avant la tenue des JO en 2024. ©Reuters
La maire de Paris va signer un partenariat avec la Banque interaméricaine de développement (BID), basée à Washington, pour financer des projets sur la question climatique ou l'organisation d'évènements.
L'accès à l'article (271 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Pécresse vs Hidalgo : chantiers et discordes

Je lis ce feuilleton

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus