Abou Dhabi et Doha, banquiers du patrimoine français

Si elles n'ont pas été démarchées, islam oblige, pour contribuer à la restauration de Notre-Dame de Paris, les monarchies du Golfe restent néanmoins très sollicitées pour financer la réhabilitation du patrimoine français. Des missions culturelles qui viennent discrètement doubler leur diplomatie en France. [...] (1093 mots)
Edition du 06/05/2019 Lecture 5 minutes
Le théâtre Cheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan du château de Fontainebleau. Restauré grâce à des capitaux des EAU, le théâtre impérial a été rebaptisé en hommage à l'émir d'Abou Dhabi.
Le théâtre Cheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan du château de Fontainebleau. Restauré grâce à des capitaux des EAU, le théâtre impérial a été rebaptisé en hommage à l'émir d'Abou Dhabi. © Sophie Lloyd

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !