09/11/2018

L'étrange dispute entre "l'Etat spatial d'Asgardia" et l'Unesco

La directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay vient de mettre un terme à un partenariat signé avec le Royaume d'Asgardia, un état factice porté par Igor Ashurbeyli, riche marchand d'armes russe. Plusieurs diplomates réclament un audit des sponsors de l'organisation onusienne.
Cet article est gratuit
Connectez-vous pour y accéder


Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Unesco : la diplomatie d'Audrey Azoulay sous haute tension

Je lis ce feuilleton

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus