Feuilleton 03/05/2018

Ciblage électoral : les dessous du marketing politique

Alors que le scandale Cambridge analytica dévoile le pouvoir décisif du ciblage politique, l'exploitation des datas des électeurs nourrit une influente industrie du marketing politique en France. Depuis l'irruption des data-scientists dans l'entourage des candidats, La Lettre A enquête au jour le jour sur l'émergence de ce big data électoral hexagonal. De Liegey Muller Pons à Spallian, en passant par Fédéravox et NationBuilder, logiciels et algorithmes électoraux pourraient bien faire basculer les prochaines campagnes pour les élections européennes et municipales. [...]
Cet article est gratuit
Connectez-vous pour y accéder

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Action publique Partis et Elections 25/05/2017

Kits de campagne : le PS, LR et EM cornaquent leurs candidats 

L'heure est à la relève. Secoués par la recomposition politique en cours, les partis innovent et doivent former des candidats à des technologies et des outils de campagne de plus en plus complexes. Du fait de loi sur le cumul des mandats, ils sont aussi sollicités par un nombre élevé de novices dont c'est le premier scrutin. Les kits de campagne du Parti socialiste (PS), de Les Républicains (LR) e [...]

Événement Entreprises Tech et Télécoms 09/02/2017

Malgré la CNIL, le logiciel NationBuilder s'impose pour la présidentielle 

A 70 jours de la présidentielle, le logiciel NationBuilder continue sa percée dans les staffs de campagne, malgré les limites imposées par la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés). Le gardien des données personnelles a mis fin à une période de flottement, en publiant le 8 novembre, jour de l'élection de Donald Trump - lui-même utilisateur du logiciel -, différentes restrict [...]

Événement Action publique 07/07/2016

Comment Google et Facebook infiltrent les QG de campagne 

Les prestataires d'outils de marketing électoraux démarchent activement les QG de campagne des candidats, alors qu'une poignée de startups se positionne déjà sur le nouveau créneau des technologies politiques. Si le marché français reste très limité en matière de dépenses électorales, au regard de ce qui se pratique chez les anglo-saxons, les scrutins donnent toutefois l'occasion aux entreprises d [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus