22/12/2016

Medef et CGPME bientôt obligés de jouer carte sur table

A l'issue d'une longue partie de poker menteur sur leur nombre d'adhérents respectifs, les patrons dévoilent leur poids réel dans le paysage économique.
L'accès à l'article (314 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Action publique 16/04/2015

Duel Gattaz-Asselin sur le futur financement patronal 

La bataille des adhésions est lancée ! Le Medef et la CGPME ont entamé une course serrée pour séduire un maximum d'entreprises d'ici fin 2015. L'enjeu : la mesure de l'audience des syndicats patronaux, qui décidera, en 2017, de la répartition des dotations du nouveau fonds paritaire mis en place par la loi du 5 mars 2014. Financée par l'Etat et par un prélèvement de 0,016% de la masse salariale [. [...]

Événement Entreprises 08/01/2015

Pourquoi la CGPME version 2015 inquiète le Medef 

A deux semaines de l'élection du successeur de Jean-François Roubaud à la présidence de la CGPME, prévue le 21 janvier, les équipes de Pierre Gattaz tentent d'anticiper les futures prises de position de l'unique candidat en lice, François Asselin, afin de préparer les prochaines négociations avec le gouvernement de Manuel Valls. Enjeux - En poste depuis 2002, Jean-François Roubaud avait habitué le [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus