Document 17/11/2016

e-Campagne : la droite prend un temps d'avance

Datas, réseaux sociaux, logiciels électoraux… Découvrez notre infographie exclusive : les candidats de droite ont joué à fond la carte de la e-primaire de novembre.
Document exclusif

L'écosystème numérique des candidats à la primaire de droite et du centre

L'accès à l'article (264 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans notre feuilleton

Ciblage électoral : les dessous du marketing politique

Je lis ce feuilleton

Restez informé

Sur le même sujet
Événement Action publique Partis et Elections 25/05/2017

Kits de campagne : le PS, LR et EM cornaquent leurs candidats 

L'heure est à la relève. Secoués par la recomposition politique en cours, les partis innovent et doivent former des candidats à des technologies et des outils de campagne de plus en plus complexes. Du fait de loi sur le cumul des mandats, ils sont aussi sollicités par un nombre élevé de novices dont c'est le premier scrutin. Les kits de campagne du Parti socialiste (PS), de Les Républicains (LR) e [...]

Événement Action publique 15/12/2016

Conférences et conseil : jackpot pour les leaders des Républicains 

La primaire de la droite aura été une excellente opération financière pour Les Républicains (LR) : près de dix millions d'euros devraient venir abonder les comptes de campagne de François Fillon pour 2017. Ce qui n'empêche pas le député de Paris de conserver au chaud sa société de consulting, 2F conseil, qui lui a rapporté plus de 400 000 € depuis 2014, comme l'avait révélé La Lettre A (LLA nº1753 [...]

Événement Action publique 07/07/2016

Comment Google et Facebook infiltrent les QG de campagne 

Les prestataires d'outils de marketing électoraux démarchent activement les QG de campagne des candidats, alors qu'une poignée de startups se positionne déjà sur le nouveau créneau des technologies politiques. Si le marché français reste très limité en matière de dépenses électorales, au regard de ce qui se pratique chez les anglo-saxons, les scrutins donnent toutefois l'occasion aux entreprises d [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus