Événement 29/09/2016

Les arbitragistes parisiens se divisent sur la loi Sapin II

L'article 24 de la loi Sapin II, actuellement en discussion au Parlement, a été conçu pour dissuader les créanciers activistes d'opérer des saisies sur des actifs en France. Dans le viseur des diplomates : les fonds dits "vautours", qui spéculent sur la dette souveraine des Etats comme l'américain Elliott, et les actionnaires de sociétés confisquées par des Etats, comme le pétrolier russe Ioukos. Radicale, la mesure divise la place parisienne [...]
L'accès à l'article (583 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 9,40 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

La Lettre A
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus